BVD, les actualités

Le non-respect des règles compromet l’efficacité des vaccins et rend la vaccination inopérante

Le respect scrupuleux des programmes de vaccination est un facteur primordial. Il est un fait que les schémas de vaccination n'ont pas toujours été appliqués de manière correcte.
Une vaste étude menée en Pennsylvanie montre que seulement 27 % des vaccins contre la BVD étaient administrés correctement. Une autre étude portant sur 71 élevages bovins répartis dans 4 comtés du Royaume-Uni indique que 24 % des exploitations seulement avaient procédé aux primo-vaccinations conformément au calendrier recommandé. Il va sans dire que de telles pratiques ont de graves conséquences sur l’efficacité de la protection vaccinale.

 

Références

Lindberg A, Brownlie J, Gunn GJ, et al. The control of bovine viral diarrhoea virus in Europe: today and in the future. Rev Sci Tech. 2006;25(3):961-79.
Meadows D. A Study to Investigate the Use and Application of BVDV Vaccine in UK Cattle. Cattle Practice. 2010; 18(3): 202-15.